Aller au contenu

La Tanzanie, ce n'est pas seulement Zanzibar : un voyage dans le nord de la Tanzanie

Ah, la Tanzanie. Lorsque l'on prononce ce nom, la plupart des gens pensent aux eaux azurées et au sable blanc de Zanzibar. Mais soyons clairs : La Tanzanie n'est pas un pays à lui tout seul. Il n'y a pas que la côte. Si vous vous dirigez vers le nord, vous vous retrouverez dans un pays d'une beauté naturelle stupéfiante, où se trouve le toit de l'Afrique, le mont Kilimandjaro, et où le spectacle de la faune et de la flore rivalise avec celui de n'importe quel documentaire de David Attenborough.

Zone de conservation du Ngorongoro

Notre première étape est la zone de conservation du Ngorongoro, un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO qui est comme un jardin d'Eden pour les amateurs de faune et de flore. Imaginez un cratère volcanique massif rempli de zèbres, de gnous, de buffles, de lions et même de l'insaisissable rhinocéros. C'est comme si l'on avait pris tous les animaux emblématiques de l'Afrique et qu'on les avait placés dans un colossal amphithéâtre naturel. Le temps ici est aussi imprévisible qu'un roman d'Hemingway - ensoleillé une minute, brumeux l'instant d'après. Mais les vues depuis le bord du cratère vous feront battre la chamade.

Parc national du Serengeti

Ensuite, direction le Serengeti, un lieu dont le nom évoque à lui seul des images de plaines sans fin et le cercle de la vie dans toute sa gloire brute. Nous avons séjourné dans un camp de luxe, où la seule chose qui valait mieux que les équipements cinq étoiles était le safari. Des lions ? Oui. Éléphants ? Oui. Des girafes à la démarche maladroite mais adorable ? Doublement vérifié. Et n'oublions pas que la Tanzanie possède l'une des plus fortes densités de lions au monde. Ici, vous ne vous contentez pas d'apercevoir des animaux sauvages, vous vivez parmi eux.

Safari en montgolfière

Si vous pensez avoir vu le Serengeti, attendez de l'avoir vu depuis une montgolfière au lever du soleil. C'est comme si vous regardiez la Terre se réveiller. Alors que vous flottez au-dessus des plaines, les premiers rayons du soleil peignent le paysage dans des teintes dorées et orangées. En bas, les buffles ressemblent à de minuscules points et les hippopotames à des cailloux dans un étang. Cette perspective vous rend humble et vous rappelle la place minuscule que vous occupez dans cette grande tapisserie qu'est la vie.

Lac Natron

Notre voyage se termine au lac Natron, un endroit aussi beau que mortel. Ce n'est pas un lac ordinaire ; c'est un chaudron de produits chimiques qui peuvent transformer les animaux en statues de pierre. Mais ne vous laissez pas décourager. Ce lac sinistre est également un lieu de reproduction pour les flamants nains d'Afrique, qui semblent s'épanouir dans cet environnement hostile. C'est un endroit qui remet en question la notion même de vie et de survie.

Conseils de voyage

Tout d'abord, parlons argent - oui, cela peut être cher, mais l'expérience n'a pas de prix. Les meilleures périodes pour visiter ? La saison sèche pour la faune et la flore, la saison des pluies pour les foules. Et si vous cherchez une compagnie d'excursion fiable, donnez à Sentiers immaculés un cri. Ils ont rendu possible ce voyage inoubliable.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench